Nouvel Hopital, Universite, Zone Économique spéciale : Mansour Faye prône la discrimination positive à l’endroit des Saint Louisiens

L’État grand employeur ne pourra certainement pas aspirer tous les demandeurs d’emplois, reste le secteur prive en appoint.

Mansour Faye, la tête de liste départementale de Benno Bokk Yakaar dans le département de Saint Louis a donné le ton hier lors de la tournée a Gandon,Ndiawsir et Ndiawdoune. A l’endroit du secteur prive installe dans le département notamment GdS, il a demande face à la volonté de mécaniser certains emplois, d un au maximum préserver quit a renégocier certaines conventions passées.

Le ministre maire de Saint Louis a aussi invité les jeunes a se former pour pouvoir demain postuler aux emplois dans les secteur pétrolier et gazier.

Mansour Faye a aussi énuméré les réalisations faites dans le département notamment dans les infrastructures routières grâce a Fera, Promo villes, Pudc. L’intercommunalité sera un atout principal pour tirer les communes limitrophes vers le développement. L emploi des jeunes est encore revenu dans le speech du ministre maire. L occasion de revenir sur le programme Kheuyou Ndaw Yi d un.montant de plus de 150 milliards. Grace à l érection de la Zone Économique Spéciale, des milliers d emplois seront crées en appoint aux autres dans l Hopital ultramoderne de niveau 4.

Un hôpital qui coutera 72 milliards comme il en existe peu notamment en France. La tête de liste de Benno Bokk Yakaar a aussi évoque d autres emplois au sein de l Université  Gaston Berger. L aéroport ultramoderne absorbera également de la main d œuvre dans des services divers. Le programme de désenclavement concernera aussi la fluidité dans les déplacements interurbains.

Des bus viendront aussi accompagner la mobilité des populations.  Enfin, la campagne qui bat son plein dans le département a servi de prétexte au ministre maire de Saint Louis de demander aux populations de se préparer compte tenu de l’importance du scrutin du 31 juillet prochain. Il faut donner la majorité au Président de la République une majorité confortante pour imprimer sa marque dans le processus de l’émergence du pays.

Auquel cas, il a mis en garde les populations sur les risques de succomber aux sirènes de l’opposition.  A l’endroit de ceux qui prônent la violence, il a également demande de ne pas tomber dans le jeu de la provocation, suivant les injonctions du Président de la République Macky Sall.

Ibou Diop

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.