Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 91
L’armée sud-africaine met fin à l’interdiction du hijab pour les musulmans - Actualités Sénégalaise et Ouest africaine

L’armée sud-africaine met fin à l’interdiction du hijab pour les musulmans

L’armée sud-africaine a modifié sa politique vestimentaire pour permettre aux femmes musulmanes de porter le hijab avec leurs uniformes.

C’est une victoire pour le major Fatima Isaacs, qui a mené une bataille juridique de trois ans pour son droit religieux de porter un foulard sous son béret militaire.

Le changement d’avis survient après que l’armée a abandonné les accusations la semaine dernière contre le maj Isaacs pour en avoir porté une.

Elle avait été renvoyée pour «mépris volontaire et désobéissance à un ordre légitime» pour avoir refusé de le supprimer.

Le major Isaacs, qui travaille comme médecin légiste clinique dans un hôpital militaire, a déclaré au Cape Times que c’était une victoire non seulement pour elle, mais pour toutes les personnes qui étaient «silencieusement victimisées» à cause de leur religion.

«Nous vivons dans un pays démocratique, ce qui signifie qu’il ne devrait y avoir aucune discrimination en ce qui concerne les croyances religieuses. Je crois que la religion est le fondement d’un état / pays moral. C’est une victoire importante », a-t-elle déclaré au journal.

Elle a également remercié le Legal Resource Center (LRC), un groupe de défense des droits qui a pris son cas en charge en 2019.

Après l’abandon des charges militaires la semaine dernière, il a été convenu que le maj Isaacs pouvait porter un foulard serré, ne couvrant pas ses oreilles et de couleur unie – bien que le code vestimentaire n’ait pas officiellement changé.

La LRC a donc déposé une requête auprès du tribunal pour l’égalité, faisant valoir que le code vestimentaire religieux de la Force de défense sud-africaine (SANDF) était inconstitutionnel.

Cependant, des discussions ultérieures ont conduit la force de défense à «modifier sa politique vestimentaire religieuse pour permettre aux femmes musulmanes de porter leur hijab avec leur uniforme militaire», a tweeté la LRC.

«Nous n’allons donc pas approfondir cette question car la politique actuelle de la SANDF ne discrimine plus les femmes musulmanes dans l’armée.»

Après la fin du règne de la minorité blanche en Afrique du Sud en 1994, le pays a élaboré et adopté l’une des constitutions les plus libérales du monde.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights