LE SÉNÉGAL DÉPLOIE 50 ENQUÊTEURS DANS SES REPRÉSENTATIONS DIPLOMATIQUES ET POSTES CONSULAIRES. 

Le Terou bi a abrité ce jeudi 17 novembre  novembre 2022,  un atelier de formation sur la collecte des données dans le cadre des missions d’enquêtes sur l’état civil consulaire du Sénégal. 

Présidé par Monsieur Mamadou TALLA, Ministre des Collectivités Territoriales et de l’Aménagement du Territoire, en présence du Directeur des Sénégalais de l’Extérieur et regroupant plusieurs participants, cet atelier d’une journée s’inscrit dans les différentes initiatives entreprises par l’État et les Partenaires au Développement pour garantir aux sénégalais d’ici et de la diaspora, un état civil accessible et sécurisé.

C’est pourquoi en complément de la cartographie nationale et en collaboration avec le Ministère des Affaires étrangères qui gère l’état civil consulaire, que des équipes de 50 enquêteurs seront déployés dans les représentations diplomatiques et les postes consulaires.

Ils seront mobilisés pour des missions de recueil de données dans une vingtaine de pays : en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique.

Monsieur le Ministre TALLA rappelle :

《Au Sénégal, le Chef de l’État, Son Excellence le Président Macky SALL a érigé l’état civil au rang de priorité nationale》.

Il poursuit :《Mieux, il a donné des instructions fermes pour l’accélération de son processus de modernisation》.

Revenant sur ces initiatives, l’ancien ministre de l’Education Nationale, cite « le Programme Nekkal, financé par l’Union européenne pour plus de 17, 8 milliards FCFA est entrain de jeter les bases d’un véritable changement du système d’état civil sénégalais》.

 《Ainsi, 596 centres d’état civil et les greffes des 15 tribunaux du pays ont été visités》.

Cette activité selon Monsieur  TALLA permettra « d’avoir une vue d’ensemble sur les besoins des différents postes consulaires pour un état civil plus proche des Sénégalais de la diaspora ».

《A travers cette activité on veut avoir une meilleure maitrise de notre état civil. Nous voulons arrimer l’ensemble de nos activités aux standards internationaux》, soutient-il.

Tout en conseillant les participants aux exigences de la tâche qui les attend:《Au terme de votre formation, vous serez bien en mission en pays étranger pour en grande partie, contribuer à satisfaire une demande sociale, longtemps exprimée par nos compatriotes à l’étranger.

Pour cette mission sensible mais républicaine, vous ferez preuve de discrétion, d’humilité mais surtout d’engagement et de professionnalisme.

Au regard des critères qui ont présidé à votre choix, vous partez avec notre confiance et nos encouragements》.

Monsieur le Ministre TALLA étale les objectifs de cette rencontre :《Elle entre dans le cadre du processus de digitalisation du système d’état civil pour faciliter aux sénégalais de l’extérieur les procédures d’enregistrement et d’obtention d’actes d’état civil. Elle permettra aussi de faciliter l’échange d’information entre les postes consulaires et les centres d’état civil》.

Avant de marteler:《Cette modernisation du système permettra à tout sénégalais de la diaspora de faire ses démarches, de manière sécurisée, à travers une application de gestion des faits d’état civil : mariage, décès sans avoir à se déplacer》.

Malick Bah 

LE SÉNÉGAL DÉPLOIE 50 ENQUÊTEURS DANS SES REPRÉSENTATIONS DIPLOMATIQUES ET POSTES CONSULAIRES. 

Le Terou bi a abrité ce jeudi 17 novembre  novembre 2022,  un atelier de formation sur la collecte des données dans le cadre des missions d’enquêtes sur l’état civil consulaire du Sénégal. 

Présidé par Monsieur Mamadou TALLA, Ministre des Collectivités Territoriales et de l’Aménagement du Territoire, en présence du Directeur des Sénégalais de l’Extérieur et regroupant plusieurs participants, cet atelier d’une journée s’inscrit dans les différentes initiatives entreprises par l’État et les Partenaires au Développement pour garantir aux sénégalais d’ici et de la diaspora, un état civil accessible et sécurisé.

C’est pourquoi en complément de la cartographie nationale et en collaboration avec le Ministère des Affaires étrangères qui gère l’état civil consulaire, que des équipes de 50 enquêteurs seront déployés dans les représentations diplomatiques et les postes consulaires.

Ils seront mobilisés pour des missions de recueil de données dans une vingtaine de pays : en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique.

Monsieur le Ministre TALLA rappelle :

《Au Sénégal, le Chef de l’État, Son Excellence le Président Macky SALL a érigé l’état civil au rang de priorité nationale》.

Il poursuit :《Mieux, il a donné des instructions fermes pour l’accélération de son processus de modernisation》.

Revenant sur ces initiatives, l’ancien ministre de l’Education Nationale, cite « le Programme Nekkal, financé par l’Union européenne pour plus de 17, 8 milliards FCFA est entrain de jeter les bases d’un véritable changement du système d’état civil sénégalais》.

 《Ainsi, 596 centres d’état civil et les greffes des 15 tribunaux du pays ont été visités》.

Cette activité selon Monsieur  TALLA permettra « d’avoir une vue d’ensemble sur les besoins des différents postes consulaires pour un état civil plus proche des Sénégalais de la diaspora ».

《A travers cette activité on veut avoir une meilleure maitrise de notre état civil. Nous voulons arrimer l’ensemble de nos activités aux standards internationaux》, soutient-il.

Tout en conseillant les participants aux exigences de la tâche qui les attend:《Au terme de votre formation, vous serez bien en mission en pays étranger pour en grande partie, contribuer à satisfaire une demande sociale, longtemps exprimée par nos compatriotes à l’étranger.

Pour cette mission sensible mais républicaine, vous ferez preuve de discrétion, d’humilité mais surtout d’engagement et de professionnalisme.

Au regard des critères qui ont présidé à votre choix, vous partez avec notre confiance et nos encouragements》.

Monsieur le Ministre TALLA étale les objectifs de cette rencontre :《Elle entre dans le cadre du processus de digitalisation du système d’état civil pour faciliter aux sénégalais de l’extérieur les procédures d’enregistrement et d’obtention d’actes d’état civil. Elle permettra aussi de faciliter l’échange d’information entre les postes consulaires et les centres d’état civil》.

Avant de marteler:《Cette modernisation du système permettra à tout sénégalais de la diaspora de faire ses démarches, de manière sécurisée, à travers une application de gestion des faits d’état civil : mariage, décès sans avoir à se déplacer》.

Malick Bah 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Verified by MonsterInsights