BAOSSENEGAL: RENFORCEMENT DE CAPACITÉS DES AGENTS DU BAOS

L’hôtel Aksil de Dakar a abrité ce lundi 07 novembre 2022, un Atelier de Renforcement de Compétences des Agents des Bureaux d’Accueil, d’Orientation et de Suivi des Sénégalais de l’Extérieur en abrégé (BAOS) sur le dispositif du Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur (MAESE) et de la Diaspora.

En effet, cet atelier placé sous la présence effective de Son Excellence Madame Anette SECK, Ministre auprès du Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, entre dans le cadre du Renforcement de l’appui aux Sénégalais de retour et de la coopération Sud-Sud dans le domaine migratoire, est financé par l’initiative « Perspectives dans les pays d’origine » (PPH) du BMZ via le projet Programme Migration & Développement et mis en œuvre conjointement par la GIZ (Coopération Allemande) et la Direction Générale d’Appui aux Sénégalais de l’Extérieur.

《Nous sommes là aujourd’hui dans le cadre d’un atelier de renforcement des agents de bureau d’accueil, d’orientation et de suivi des migrants et des points Focaux Départementaux》, rappelle Madame la Ministre Annette SECK, qui poursuit :《Ces bureaux constituent un dispositif extrêmement important des affaires étrangères, mais surtout de la prise en charge de la problématique de la migration.

Il est important qu’ils soient renforcés, mais qu’ils connaissent bien le dispositif dans lequel ils évoluent, parcequ’il ne s’agissait pas simplement de mettre en place ces bureaux, mais il faut également qu’il y ait une bonne coordination, une bonne intégration des agents, aussi bien ceux qui sont dans le BAOS, que ceux qui constituent également les points Focaux》.

《Aujourd’hui il s’agit d’un atelier de coordination mais d’intégration dans le dispositif qui était prévu comme on l’a vu tout à l’heure dans les différentes activités de mis en oeuvre du projet RECOSA》.

En effet, plusieurs présentations ont été exposées par les différents experts et spécialistes aux participants venus en masse. 《Aujourd’hui il s’agit spécifiquement de la prise en charge des migrants de retour, car ce dispositif a été mis en place pour eux.

Lorsqu’ils rentrent, ils doivent pouvoir être orientés, ils doivent pouvoir s’intégrer à nouveau dans le dispositif, dans le contexte économique et social, parce qu’ils sont deja vulnérables lorsqu’ils rentrent.

Et il s’agit pour eux d’être accompagnés, pour pouvoir réintégrer de manière douce, mais dans un accompagnement spycho- social et économique adéquat, pour leur permettre de revenir s’intégrer et d’avoir une activité économique et de devenir des acteurs de notre économie et d’apporter également une valeur ajoutée dans notre Pays》, martele Madame la Ministre.Il faut rappeler par ailleurs, que cet atelier sera clôturé le 08 novembre par une synthèse des travaux des deux jours.

Malick BAH

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Verified by MonsterInsights