L’AGRITECH TUNISIA DÉMARRERA AU SÉNÉGAL EN 2O22.

La conférence de presse en ligne (webinaire) de la Société de conseil STECIA International sur <l’Agri – tech Tunisia>, s’est tenue aujourd’hui mardi 25 août 2021.

Prévue à 11 heures GMT ( Dakar) et 12 heures (Tunis), en présence de son Excellence Madame Ramatoulaye BÂ FAYE, Ambassadrice du Sénégal en Tunisie et de Monsieur Walid GADDAS, Directeur Général de STECIA International, elle a permis d’en savoir un peu plus, sur les objectifs principaux de cet ambitieux projet, qui sont de:

– Contribuer à développer la notoriété de la Tunisie en tant que source de solutions Agri-tech de qualité, en Afrique.

– Lancer une dynamique pérenne de partenariat dans le secteur de

l’agri-tech entre la Tunisie et l’Afrique de l’Ouest.

– Appuyer 5 start-ups tunisiennes et 40 entreprises du secteur agricole sénégalais à bâtir un partenariat gagnant-gagnant, comme le rappelle Monsieur GADAS:

《Les gens qui ont des solutions (Start – ups Tunisiennes et les gens qui ont besoin de ces solutions (entreprises sénégalaises).

Toujours selon les propos du Directeur Général Monsieur GADDAS, des Start- ups sénégalaises vont bénéficier de l’environnement entrepreneurial des entreprises tunisiennes:

《La problématique du secteur agricole en Tunisie, ressemble beaucoup plus à celle du Sénégal, c’est pourquoi nous allons développer un partenariat entre ces deux start- ups》. Car pour lui :《Chacun peut-être utile à l’autre 》. Avant de terminer par la définition de l’Agri- tech:

《Ce sont des technologies digitales qui “permettent de produire

plus et mieux avec moins” par une utilisation importante des

données numériques (big data) pour prendre les décisions》.

Madame l’Ambassadrice qui est le point focal de ce projet, entre les deux nations (Tunisie – Sénégal),

 a rappelé le lien historique et séculier, qui lie les deux peuples, remontant depuis l’aube des indépendances, entre les Présidents BOURGUIBA et SENGHOR.

D’ailleurs une célèbre avenue, porte le nom du Président Habib BOURGUIBA à Dakar.

Mais également le choix porté sur le Sénégal, qui sont:

Son importance économique en Afrique de l’Ouest (2ème économie).

Sa Position stratégique qui en fait un hub commercial régional.

Sa Forte croissance économique : 6% par an en moyenne.

La Transformation et modernisation du secteur agricole.

La Qualité des infrastructures (port de Dakar, aéroport, routes, etc.).

Un Pays politiquement stable

– Pas de barrière de langue

– Plusieurs vols directs par semaine entre Tunis et Dakar.

L’agriculture avance à pas de géant dans le domaine de la production et de l’équipement moderne et le développement technologique ouvre de grandes perspectives pour notre continent d’où l’idée du projet “Agri-tech Tunisia” conçu par la société tunisienne STECIA International et appuyé par le programme Innov’i – EU4 Innovation, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par Expertise France et visant à soutenir le renforcement, la structuration et la valorisation de l’écosystème de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

“Agri-tech Tunisia” a pour ambition de développer une coopération Sud-Sud dans le secteur des technologies digitales pour l’agriculture, entre la Tunisie et les pays de l’Afrique de l’Ouest, avec le Sénégal comme première étape.

Une étape qui a démarré par la présélection de dix start ups tunisiennes, sur les cinquante reçu et cinq seront choisies, pour aller au pays de la Teranga le 22 mars 2022, pour la grande rencontre (B2B).

Et enfin, la dernière phase du projet, consiste a accompagné les entreprises sénégalaises sélectionnées (rédaction de projets….).

Il est par ailleurs à rappeler que le  projet Agri-tech Tunisia est :

– Mis en œuvre par STECIA International, une société de conseil spécialisée dans le développement des chaînes de valeur agricoles qui opère dans 30 pays, notamment en Afrique de l’Ouest, mais également au Maroc, en Algérie, au Qatar et au Danemark, pour ne citer que ceux là.

Malick Bah, Africa Magazine

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *