Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 91
LE SENEGAL ET L’UNION EUROPÉENNE INAUGURENT LE CENTRE NATIONAL DE FORMATION DE LA POLICE JUDICIAIRE. - Actualités Sénégalaise et Ouest africaine

LE SENEGAL ET L’UNION EUROPÉENNE INAUGURENT LE CENTRE NATIONAL DE FORMATION DE LA POLICE JUDICIAIRE.

La Caserne Mame Bounama FALL, a été  l’objet, d’une cérémonie d’inauguration, du Centre National de Formation de la Police Judiciaire (CNFPJ), ce vendredi 07 mai 2021.
Présidé par Me Sidiki KABA, Ministre de la Défense et des Forces Armées, en présence du Général Jean Baptiste TINE, Haut Commandant de la Gendarmerie et Directeur de la Justice Militaire, de son Excellence Madame Irène MINGASSON, Ambassadrice de l’Union Européenne (UE) au Sénégal, et de plusieurs autres personnalités. 
Situé au sein de l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale et du Centre de Perfectionnement de la Gendarmerie Mobile, ce Centre est né de la nécessité d’assurer, une formation d’excellence, aux officiers et sous-officiers de gendarmerie, et même à d’autres corps, ayant une activité de police judiciaire. 
Le Ministre des Forces Armées, qui avait assisté, avec le Haut Commandant et Madame l’Ambassadrice, à la pose de première, il ya exactement huit mois, s’est félicité du délai respecté:《Ce centre est d’une importance capitale, pour la formation, non seulement des gendarmes, mais tout ce qui sont impliqués, dans les procédures qui peuvent, dans certaines mesures, assurées la protection, à la fois des citoyens et de leurs sécurité》.
Il poursuit : 《Nous sommes aujourd’hui, confronté à de menaces protéiforme, telle le terrorisme, le crime transfrontaliers, mais aussi la criminalité organisée, la cybercriminalité….Des fléaux qui fragilisent la sécurité globale de notre sous région》.


Selon les propos de Me Sidiki KABA, l’État du Sénégal, s’est engagé à travers la formation, pour avoir un personnel apte, capable de pouvoir faire les procédures nécessaires, en respectant les règles, qui sont consignées, dans nos manuels de procédures, mais aussi de nos engagements internationaux, comme le respect des Droits de l’Homme. 
Une idée que partage, Son Excellence Irène MINGASSON, qui a d’abord rappelé le travail acharné, entre les deux entités, qui ont abouti, à la naissance de deux programmes, SENSEC et GARSI: 《Nous nous associons aux efforts consentis, pour qu’ils exercent leur 
fonction, avec les outils nécessaires et de la meilleure façon》
《Notre partenariat avec le Sénégal vise, entre autres, à appuyer les efforts du Sénégal pour sécuriser son territoire, ses frontières et contribuer ainsi à la stabilité d’une région, dont la sécurité est fragile et menacée. L’Union Européenne vient d’ailleurs d’adopter une nouvelle stratégie pour la lutte contre le crime organisé (2021-2025)》Dixit -elle.
Un partenariat salué et magnifié, par Son Excellence Monsieur le Ministre des Forces Armées:《Je voudrais me féliciter, surtout de la qualité, de nos relations et de la qualité de notre coopération, avec l’Union Européenne, dont la Représentante ici, Madame l’Ambassadrice Irène MINGASSON, a pu montré la mesure de son implication personnelle, et de son engagement, pour la réalisation de ce beau projet》.
Son Excellence Madame l’Ambassadrice, qui souhaite à travers l’Institution qu’elle dirige, poursuivre et renforcer son  engagement auprès des forces de sécurité intérieure sénégalaises, et notamment la police judiciaire, qui constitue selon ses mots, un « maillon-clé » de la chaîne pénale, indissociable du combat contre toutes sortes de crime organisés et detrafics illicites : personnes, drogues, médicaments, armes ou autres, s’explique :
《La capacité de mener des enquêtes efficaces est un élément essentiel pour réussir ce combat. Nous sommes donc très fiers d’avoir pucontribuer à cet objectif de la Gendarmerie Nationale par la construction de ce centre de formation si rapidement. Je vous remercie de cette étroite et confiante collaboration》.
Avant de marteler :《La mission des FSI est au cœur de la stabilité de l’Etat. Au-delà de la lutte contre les menaces externes, elle exerce en effet une mission fondamentale de maintien de l’ordre et de la stabilité du pays, tout en assurant la protection des citoyens et le respect de leurs droits fondamentaux》.
Pour rappel, le Programme de Coopération pour la Sécurité Intérieure entre le Sénégal et l’Union Européenne (SENSEC-UE), a pour objectif, de prévenir et réduire les facteurs de fragilisation, afin de préserver le potentiel de développement du Sénégal, il  comprend trois secteurs d’intervention:La Lutte contre le Terrorisme et le Crime Organisé, la Gestion des Frontières et la Gouvernance. Le CNFPJ opérationnel déjà depuis le mois de mai 2021, fait partie des dix-neuf infrastructures, réalisées par le programme SENSEC-UE, qui est financé par l’Union Européenne, à hauteur de 10 millions d’euros. 

Malick Bah, Africa Magazine 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights