Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 78
SANTÉ: DAKAR ABRITE UN ATELIER RÉGIONAL DE L'AFRICAN POPULATION AND HEALTH RESEARCH CENTER.  - Actualités Sénégalaise et Ouest africaine

SANTÉ: DAKAR ABRITE UN ATELIER RÉGIONAL DE L’AFRICAN POPULATION AND HEALTH RESEARCH CENTER. 

L’hôtel Radisson Blu de Dakar, a abrité ce lundi 19 juin 2023, un Atelier Régional de l’African Population and Health Research Center (Centre Africain de Recherche sur la Population et la Santé).

Le Sénégal a eu l’honneur d’abriter cet atelier, qui a enregistré 200 participants venus de 22 pays du continent. 

Le Docteur Cheikh Mbacké FAYE, Directeur Bureau Régional de ladite organisation,  basée à Dakar, couvrant l’Afrique de l’Ouest et du Centre, et par ailleurs Directeur de Count Down s’explique:

《C’est une rencontre annuelle du projet Camp Down 20, qui en fait est un projet multi pays, au niveau mondial, régional et des pays.C’est aussi un consortium de partenaires académiques et de partenaires au niveau mondial (OMS, UNICEF, Banque Mondiale….), et d’autres partenaires au niveau africain, qui en fait, accompagnent les pays de manière globale à renforcer le suivi des indicateurs, en matière des SRMNIA-N (La Santé Reproduction  Maternelle Infantile et Néonatal et maintenant la Nutrition)》.

Selon lui, il ya des Objectifs de Développement Durable (ODD), Autour de ce concept, qui sont bien établis et qui font que tous les pays vont aller dans ce sens à l’horizon 2030:

《Chaque pays a des cibles, a des valeurs attendues. 

 Il est important, qu’on aide les pays à d’abord comprendre ce qui se passe. Est-ce qu’ils sont dans le bon tempo en matière d’atteinte des objectifs?

Mais également, est ce qu’il ya des groupes qui sont laissés en rade?

Est ce qu’il ya des poches qui ne sont pas bien couvertes par les activités ?》, déclare t-il. 

Et de répondre de manière exhaustive :《Donc dans ce sens, le Count Down essaye de bien compiler toutes les données qui existent en matière de SRMNIA-N dans leurs pays. Que ça soit les données d’enquêtes, mais également les données de systèmes de routine》.

Avant de marteler :《ces gens là seront mis ensemble pour le compte du pays. Ils doivent être la cheville ouvrière, les bras techniques du ministère de la santé, de manière à ce que les résultats auxquels ils aboutissent, puissent être utiles pour renforcer le suivi de la SRMNIA-N, dans leur pays, et prendre des mesures programmatiques appropriées, c’est ce qu’on fait aujourd’hui》.

Il faut rappeler par ailleurs, qu’à la fin des travaux qui durent cinq jours, chaque pays devrait avoir un rapport technique, détaillé, élaboré, qui montre un peu les évidences, les résultats concrets auxquels chaque pays a abouti. 

Malick Bah 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *