Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 91
ARONA COUMBA NDOFFÈNE DIOUF SOLDE SES COMPTES: IL TIRE SUR LE MINISTRE DES SPORTS MATAR BÂ ET LE MAIRE DE BISCUITERIE DJIBRIL WADE. - Actualités Sénégalaise et Ouest africaine

ARONA COUMBA NDOFFÈNE DIOUF SOLDE SES COMPTES: IL TIRE SUR LE MINISTRE DES SPORTS MATAR BÂ ET LE MAIRE DE BISCUITERIE DJIBRIL WADE.

L’inauguration du terrain de football de l’équipe de NGB (Niary Tally, Grand Dakar et Biscuiterie),a été le théâtre d’un incident diplomatique entre les officiels (hauts  dignitaires) « aperiste »(Alliance pour la République)d’une part et l’opposition incarnée par le Maire Mouhamed Djibril WADE, du Parti Démocratique  Sénégalais (PDS)d’autres part.

En effet, le jeudi 1er avril 2021, dans l’après-midi, s’est tenue dans la commune de Biscuiterie, la cérémonie d’inauguration du tout nouveau et flambant terrain de la dite commune, en présence de plusieurs personnalités, conseillers  municipaux, dignitaires religieux, supporteurs et autres. 

Offert par le Président de la République Macky Sall à la population de NGB, construite sur une superficie de 2225 m2, grâce à la société nationale senelec, qui l’a financé pour la bagatelle Somme de 205 millions de franc cfa, (par le biais de ses actions de RSE) et mis en chantier par l’entreprise VINCI Energy.

Cette importante manifestation d’infrastructures sportives, présidé par le Ministre des Sports Matar Bâ, a faillit tourner au vinaigre, pour une histoire d’emplacement et de protocolat.

Le ministre Matar Bâ, qui avait à ses côtés, l’hôte de l’événement et édile de la commune, pour ne pas le nommer,  Mohamed Djibril WADE, par ailleurs Président du club de football NGB, son ancien collègue au gouvernement, le ministre Amadou BÂ, qui a été la cheville ouvrière, pour la concrétisation de ce projet, quant il était l’argentier du gouvernement, mais surtout au commande de deux grands ministères, son actuel collègue Abdoulaye SOW, ministre de l’urbanisme et vice-président de la ligue professionnelle, de Me Augustin SENGHOR, Président de la fédération sénégalaise de football et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), de Pap Demba BITEYE, Directeur Général de la Senelec. 

La grande bâche a refusé du monde,plus de mille invités, des supporteurs en délire, des griots excités, la presse nationale et internationale omniprésente, des forces de l’ordre qui gardaient jalousement l’entrée, la fièvre de l’après-midi a atteint son paroxysme, dans cette commune de plus de 80.000 personnes, de 4245 concessions et de plus de 9000 ménages. Tous venus assister et soutenir leur équipe Niary Taly (NGB), qui est devenue une institution, mais également une fierté nationale. 

C’est à ce moment, que le Professeur Arona Coumba Ndoffène DIOUF, ministre  conseiller spécial du Président de la République ,fait son entrée dans cette messe sportive, puis soudainement, ressort à la stupéfaction de tous les invités ? Et surtout des journalistes présents !

Mais qu’est-ce qui s’est passé ?

On s’est rapproché du Conseiller Spécial du Président de la République Macky Sall, et voici sa réponse : 《Aujourd’hui, il s’est agit d’une injustice à ma personne et à tous mes camarades de parti et des alliés, qui étions venus simplement pour l’inauguration de ce terrain offert par notre Président de la République》, il continue : 

《D’ailleurs, vous avez constaté ce qui s’est passé. D’abord ils ont élaboré une petite entrée, ou ils avaient mis des GMI de forces de l’ordre, avec je pense, ce que j’ai vu  là-bas, ce sont des nervis, ce ne sont pas des gardes rapprochés. Et  à compte goutte, on a laissé entrer les invités》, il poursuit : 

《Quand je suis venu avec ma délégation, ils ont dit que même ma sécurité ne pouvait pas avoir accès à l’intérieur. 

Donc il a fallu que je leur dit que je ne vais pas rentrer, je vais retourner avec mes camarades de partis et mes alliés. 

Ils se sont précipités pour me dire que ce serait un scandale de vous laisser partir.  Donc, revenez, on va vous donnez un accès à l’entrée》. Il continue toujours: 

《Quand je suis venu à la tribune, ils m’ont réservé une chaise qui était derrière presque tous les invités assis à la tribune. 

Ce que je ne pouvais pas accepter, parceque,  《NIT DANGAY XAMSA BOPP》: Moi je sais qui je suis 》.

Et de poursuivre :

《Donc je ne pouvais pas non seulement par mes rangs, bien qu’il s’agit du sport, mais ce sport aussi, il ya la contribution du Chef de l’État》. Avant de marteler :《Et en tant que son conseiller spécial, qui a rang de ministre dans son cabinet,  

Je ne pouvais pas rester invisible par rapport à cette cérémonie, non seulement ma présence pouvait être un signe, quand même de participation du cabinet du Président de la République.  Même si on ne me donnait pas la parole, j’aurais au moins par ma visibilité, témoigner que quelqu’un du cabinet du Président de la République, était là assis, parceque cette donation du terrain a été offerte par le Président de la République 》.  Et de marteler :


《Donc, je ne voulais pas y apporter un quelconque désordre, j’ai simplement dit à mes alliés et à mes partenaires, qui sont ici présents avec moi, et qui étaient simplement partis pour faire part de ce plaisir qu’on a, d’un terrain qui a été offert par leur Président de la République, qui a été construite par la SENELEC, qui est une société d’État.  Nous voulions simplement assister à ce moment mémorable de plaisir, de rassemblement pour nous tous, témoigner notre gratitude envers le Président de la République. Mettre à l’échelle, l’action du Président de la République, était la raison de notre présence à cet événement》.

Avant de clore : 《Donc c’est ce qui s’est passé aujourd’hui et nous avons jugé sage, de faire un retour au siège avec tous les militants de L’APR, avec qui j’étais, et qui m’accompagnaient aussi, pour manifester leur gratitude au  Président de la République, et à qui on a refusé un accès》.

Le Professeur Harouna Coumba NDOFENE, qui est connu dans la commune de Biscuiterie (NGB), pour sa générosité légendaire, son forum annuel dédié à la jeunesse, ses activités de bienfaisance (concours de lecture de Coran….), précise :

《D’abord, je tiens à dire que j’ai été le premier donateur, qui a amené 50 tonnes de ciment, au premier appel qu’on avait fait, bien avant la dernière coupe d’Afrique des Nations. 

On m’avait sollicité pour donner ma contribution, et j’ai amené 50 tonnes pour commencer la construction du mur, au lendemain de la donation par le Président de la République de ce terrain là》.

Le Coordonnateur de l’Alliance pour la République (APR)de Biscuiterie, est revenu également sur ses relations avec le maire Djibril WADE et l’équipe de Niary Taly: 

《 Nul n’a pas entendu, il n’y a pas quelqu’un qui habite cette commune, qui ne m’a pas entendu proposer au Maire, d’injecter de l’argent pour prendre des parts》.

《Au départ, je lui ai dit: « Monsieur le Maire, vendez moi l’équipe de NGB, parceque j’ai les moyens de la faire fortifier, j’ai les moyens de la faire amener de l’avant ». Il a refusé. 

Une deuxième rencontre, je lui ai dit: « Monsieur le Maire, je suis prêt, même si vous n’êtes pas dans la dynamique de me vendre ce terrain, au moins laissé moi prendre des parts actives sur le déroulé de la constitution de cette équipe là, vendez moi 50% des parts, allez y, donnez moi des chiffres, je peux prendre jusqu’à 50%, 40%, 35% du part ». Il a refusé et aujourd’hui l’équipe est dernière du championnat 》.

Le Conseiller Spécial NDOFENE DIOUF, continue sa plaidoirie, mais dans le cadre des prochaines échéance des joutes électorales pour les locales : 

《Le Maire aujourd’hui est de l’opposition et malgré ça, le Président de la République, a une dimension quand même à octroyer et à offrir, à ce Maire qui est de l’opposition et en même temps, Président de NGB, un terrain. Il pouvait ne pas le faire et attendre qu’on( APR), prenne la Mairie, et on va prendre la Mairie INCHALLAH.  On va se battre pour prendre cette mairie là》.

Et de dénoncer avec la dernière énergie le comportement inadmissible de certains de ces camarades: 《 J’en profite pour éploré l’attitude de certains camarades de L’APR 》,

 puis de continuer à grogner sa colère : 

《  J’ai vu des responsables de L’APR aujourd’hui, j’avais même eu honte de leur position, parceque quand même, quant on partage un parti, il ya ce qu’on appelle la solidarité. Ils n’ont manifesté aucune solidarité à cette injustice, qui est tombée sur la tête de centaines de militants avec qui j’étais aujourd’hui》.

Il poursuit: 《C’est une honte ça. Et ils se prétendent des amis de Djibril WADE》.

Avant de préciser, et d’indexer son camarade de parti. 

《je peux même nommément citer  le ministre du sport Matar BÂ》.

《Matar tu  es de l’APR, tu n’es pas du PDS. Je pense que si le Président t’a donné une fonction régalienne, c’est au service non seulement du senegal, et de tous les sénégalais, mais aussi de faire un Clin d’oeil à son parti qui l’a amené au pouvoir.》

《Nous sommes les militants de ce parti là.

Mais je déplore le fait que tu es derrière le maire Djibril WADE et son collègue Diop et en lui donnant tous les moyens pour nous combattre》.

 Il continue sa verve très menaçante contre le ministre des Sports : 

《Matar Bâ, tu es entrain de combattre l’APR, dans la commune de Biscuiterie, et tu auras à faire avec moi.  Parceque là, je ne le permettrai pas, et c’est un avertissement que je te donne, que  ça soit la dernière fois que tu entres ici dans la commune, sans nous avisé》. 

  《Si tu dois rentrer dans cette  commune là, c’est nous militants de L’APR, qui sont dans le même parti, qui devront t’accueillir ici. Si on a pas maintenant cette compréhension de ta part, la prochaine fois que tu entreras ici à Biscuiterie, tu sauras de quel bois, nous nous  chauffons》.

Malick Bah 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights