L’ONG INTERNATIONALE OTRA AFRICA INTERPELLE MACKY SALL PRÉSIDENT DE L’UNION AFRICAINE SUR LE DOSSIER DE LA MIGRATION AFRICAINE.

L’organisation Non Gouvernementale INTERNATIONALE OTRA AFRICA, a tenu un point de presse à son siège de Dakar ce mercredi 29 juin 2022, dont l’ordre du jour porte sur la situation des immigrés de Ceuta et Melilla, qui a pour corollaire le contexte géopolitique entre l’Espagne et le Maroc, mais également le chavirement d’une pirogue avec 8 morts au large de Ziguinchor (Sud du Sénégal).

En effet, un drame atroce est survenu le samedi 25 juin 2022 au niveau de la barrière de Ceuta et Melilla, ou plus de 2000 jeunes ont attaqué les barrières qui séparent la frontière entre le Maroc et l’Espagne.

Cette bousculade a fait plus de 27 morts et 500 blessés et 133 sont parvenus à entrer dans l’Espace Schengen.《Des images très choquantes, très dures partagées sur les réseaux sociaux exposent une violente répression inexpliquée des forces de sécurité marocaine sur des migrants blessés entassés sur le sol》, dixit Monsieur Souleymane DIALLO, Président de ladite ONG, qui s’indigne du manque d’humanisme et de non assistance des blessés agonisants. Il poursuit :《Devant cette situation, nous ne pouvons rester indifférents au traitement cruel dont des jeunes à la quête du mieux être font fasse.

Ces jeunes périssent sur le chemin, soit dans le désert libyen, soit au niveau des barrières de Ceuta et Melilla ou soit sur la méditerranée》.

Le Président DIALLO qui a suivi avec intérêt la sortie du Président de la Commission de l’Union Africaine (UA), Moussa Facky MAHAMAT, attend des actions concrètes et une visite sur les lieux pour s’enquérir de la situation réelle et une prise de décision applicable, que d’une simple et laconique condamnation, il exige l’arrêt des inhumations et prône l’identification des victimes, ainsi que la publication de la liste des décédés afin de connaître leurs nationalités.

Il interpelle également le Président de la République Macky SALL, afin de prendre le dossier de l’immigration en main et en priorité comme celui de l’Ukraine et compte le rencontrer avec l’ensemble des membres de OTRA AFRICA, pour lui exposer leur vision de la situation et lui présenter leur travail sur ce sujet, car selon ses propos, « aucun État ne peut régler seul le problème de l’immigration notamment celle irrégulière ».

La situation nationale marquée par le chavirement d’une pirogue au large des côtes de Ziguinchor, faisant 8 morts, n’a pas été laissée en rade par Le Président Souleymane DIALLO:《Nous présentons toutes nos condoléances aux familles éplorées et prions pour le repos éternel de l’âme des disparus 》, avant de marteler : 《Malgré les dispositifs de surveillance, les moyens de dissuasion, les programmes d’insertion à l’emploi, l’été est une période favorable à la sortie de ces pirogues et nous alertons les autorités à plus de vigilance.

Il faut rappeler par ailleurs, qu’aucune victime sénégalaise n’est signalée à ce jour, selon les sources et collaborateurs de OTRA AFRICA qui sont en Espagne et au Maroc. Et comme l’occasion fait le larron, le nouveau logo de l’ONG OTRA AFRICA « Une Afrique Toute Verte dans un Bol vert » a été présenté aux journalistes présents.

Malick Bah

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.