Ghana: Cinq Chinois arrêtés par la police pour la disparition d’une pelleteuse à Ellembelle

Cinq Chinois sont aux prises avec le Commandant régional de la police pour  la disparition de deux pelleteuses à Ellembelle dans la région de l’Ouest.

Dans une mise à jour d’hier, la police a indiqué que les suspects ont été arrêtés pour leur implication dans cette affaire et dans le cadre de l’enquête en cours sur les pelleteuses qui ont disparu sur le site galamsey de Teleku Bokazo dans le district d’Ellembelle.

L’opération menée par les services de renseignement, qui s’est déroulée dans la nuit du 7 septembre à l’aube du 8 septembre, a conduit à l’arrestation de Shi Zhong Qix, Wei Lin Xi, Huang Qian Xi, Li Jian Wen et Huang Qian Sheng dans leur cachette à Esiama, dans le district d’Ellembelle.

Le petit journal Africain appris que les suspects chinois avaient été escortés au quartier général de la police régionale, à Sekondi, pour un complément d’enquête.

Entre-temps, le site Internet de la police a indiqué que le Service d’immigration du Ghana (GIS) a été contacté pour obtenir des détails sur le statut d’immigration des suspects et de leurs parrains ghanéens, afin de faciliter l’enquête.

« Alors que l’enquête se poursuit, nous tenons à assurer le public que tous les autres complices, ghanéens ou étrangers, seront arrêtés et traduits en justice », ajoute le communiqué.

Le chef du district d’Ellembelle, M. Kwasi Bonzo, qui a également été arrêté pour obstruction dans le cadre de cette affaire, a été libéré sous caution après enquête de la police mercredi.

Le rapport a félicité le commandant régional et toutes les équipes impliquées dans les opérations pour leur altruisme et leur patriotisme.

Le 6 septembre, une équipe d’agents d’opérations et de renseignements travaillant jour et nuit a découvert l’une des pelleteuses disparues à plusieurs kilomètres dans une forêt du district d’Ellembelle », a déclaré la police dans un communiqué mercredi.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.