LA BANQUE ISLAMIQUE DU SÉNÉGAL FINANCE LE REFEMES POUR LA PARTICIPATION ACTIVE DES FEMMES DANS VIE SOCIO-ÉCONOMIQUE. 


Le siège du Réseau des Femmes Micro-Entrepreneurs du Sénégal (REFEMES) a abrité sis à son siège au Sacré Coeur, une cérémonie de Remise de Financements entre la Banque Islamique du Sénégal (BIS) et ledit Réseau. 
Présidée par Madame Seynabou LY MBACKÉ, ancienne Ministre de la Micro Finance et de l’Entreprenariat Féminin sous le magistère de l’ancien Président de la République Abdoulaye WADE, le REFEMES fort de ses 100000 membres, vient de recevoir de la Banque Islamique du Sénégal (BIS) un financement de 200 millions de franc CFA. 


En présence des autorités dont le Maire de la Commune de Mermoz-Sacré, du Directeur Général de la Banque Islamique du Sénégal (BIS), de plusieurs personnalités, des dignitaires religieux et coutumiers, que Madame MBACKÉ, qui a fait de l’autonomisation financière des femmes sa priorité rappelle :
《Ce réseau existe depuis 2012, on est en 2022, c’est sur la base d’une expérience consolidée et solide de femmes sur le terrain qui sont dans l’Entreprenariat multiforme aussi bien dans l’agriculture que dans le domaine des services, et des domaines vraiment larges》.
Et de préciser :《C’est par rapport à cela et sur cette base que la Banque Islamique du Sénégal, s’est appuyée pour étudier les dossiers pertinents des femmes et finalement nous a octroyé une ligne de crédit de 200 millions》. 

Selon les propos de l’ancienne Ministre Seynabou LY MBACKÉ, 3000 femmes ont été financées:
《Actuellement sur le premier lot, nous avons financé 46 groupements. Mais il reste entendu que chaque groupement regroupe plusieurs femmes avec des tailles assez importantes》.
Elle poursuit :《Comme je vous l’avez dit, la Banque Islamique du Sénégal, a su faire confiance aux femmes, à l’expérience appuyée et consolidée de ces braves femmes.C’est un travail qui s’apprécie sur une longue période. Vous savez, les banques ne sont pas des philanthropes. Les femmes préparent aussi comme ça leur argent à perte》.

Et de conclure:《Donc la banque a su évaluer le risque qui est assez minime avec ses femmes qui sont véritablement dans l’Entreprenariat et c’est vraiment au bout de ce processus que nous avons été honoré de recevoir 200 millions. Nous en félicitons et remercions vivement la Banque Islamique du Sénégal, qui oeuvre dans le sens de développement réel des femmes avec des taux et conditions allégés, ce qu’on ne trouve pas dans le secteur de la Micro-finance》.


Il faut aussi rappeler que le REFEMES depuis sa création en 2012, a eu à mener plusieurs activités conformément à son programme d’action. On peut citer sa collaboration avec l’ancien Maire de ladite commune Barthélémy DIAZ qui les a appuyé pour la distribution des « thiakry »(yaourt local à base de mil et de lait caillé)chaque deux semaines dans les écoles de sa Commune, pour le « bénéfice des femmes, mais également pour le bien-être des enfants ». Il ya aussi le projet de coopérative d’habitat du REFEMES……


Malick Bah 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.